L'ALIMENTATION  

 

Sur les murs des tombes égyptiennes, il n'est pas rare de trouver cette
inscription "pain et bière". Il y avait aussi d'autres aliments, à commencer
par une multitude de pains.

On a inventorié quelques 19 sortes de pains différents.  
Il était arômatisé de différentes épices ou farcis pour composer
un repas complet. Il servait aussi à faire des offrandes aux dieux.

 

La bière est la boisson nationale. Froment, dattes et orge la compose.
On la conserve dans des jarres ou des amphores fermées
par un bouchon en argile humide et en paille,
elle se consomme très fraîche.

 

En plat principal, on mangeait surtout de la volaille (canard, oie)
et du poisson.  On le faisait macérer dans
la saumure ou bien grillé. Le boeuf en raison de la difficulté pour le
conserver, était réservé aux jours de fête.

 

En accompagnement, les légumes les plus utilisés étaient les lentilles,
les choux, les fèves, les poireaux, les haricots et bien sur les oignons
On trouve aussi des concombres.

 

Pour finir, des fruits, des dattes, des melons, des figues, du raisin,
des noix et des grenades.

 

Le vin n'est consommé que par les égyptiens aisés et il est considéré
comme le nectar des dieux. Sur les jarres on indiquait
la provenance, la date de mise en jarre et le nom du propriétaire
(rien n'a changé aujourd'hui !).

 

Les égyptiens mangeaient avec leurs doigts, assis autour de petite tables.
On trempait le pain dans les plats et mordait dans les volailles rôties,
ce qui obligeait à se laver les mains souvent.
 



retour Égypte  retour accueil